Prépa sciences po 2008

Le forum de la prépa sciences politiques de Ladordaire, année 2008
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La question du Tibet.

Aller en bas 
AuteurMessage
Quentin
Bavard
Bavard
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: La question du Tibet.   Ven 18 Avr - 22:45

Il aura suffit que des émeutes surgissent au Tibet pour que nos chers droits-de-l'hommistes patentés s'emparent du nouveau sujet en vogue (alors que ces mêmes personnes n'en avaient rien à battre il y a 2 mois, et qu'ils n'y penseront sans doute plus à la fin des JO).

Devant l'unilatéralité du traitement de cette question par nos médias, je vous propose ici d'en débattre de manière saine et constructive, sans se conformer au "qu'en dira-t-on" et à la pensée unique.

Le Tibet, région stratégique alimentant en eau la majeure partie de l'Asie, constitue plus de 25% du territoire Chinois.
Il y a en effet une véritable répression menée à l'encontre des populations tibétaines, en particulier aux moines et aux nones. Mais n'est-ce pas le cas dans la Chine entière ?
La Chine permet tout de même aux Tibétains d'échapper à une théocratie et tout ce que cela comporte.
Bien sur, les tibétains voient d'un mauvais œil les flux immigrationistes orchestrés par le gouvernement chinois pour tarir le torrent tumultueux (et en même temps mettre la main sur des pans entiers de l'économie locale).

Mais tout ceci n'est-il pas exactement l'Histoire de l'humanité jonchée de conquêtes et reconquêtes, parfois même de révolutions et de sécessions ?...

En voilà une question complexe et épineuse... alors comment se forger une opinion quand la Chine met en œuvre de son côté, l'inévitable culture du mensonge d'Etat propre aux régimes totalitaires ?


Dernière édition par Quentin le Sam 19 Avr - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/hazebws
Florent
Touriste
Touriste


Messages : 16
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: La question du Tibet.   Sam 19 Avr - 2:27

Il est sûr que la situation au Tibet est en réalité bien plus complexe qu'elle n'y paraît. J'aurais beaucoup de mal à me prononcer sur les évènements actuels tant le crédit que j'accorde au peu d'informations qui filtrent est proche de zéro. Je te rejoins aussi sur la question du positionnement très marqué de nos médias. La question pourtant mérite qu'on s'y penche et c'est une bonne chose que tu la soulèves ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin
Bavard
Bavard
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: La question du Tibet.   Sam 19 Avr - 20:32

J'exècre ces guignols qui crient à l'indépendance du Tibet en agitant des drapeaux dont ils ignorent la signification. Ca commence à être fatiguant, surtout que lorsque le nouveau sujet droits de l'homme à la mode supplantera la question du Tibet, on ne les entendra plus jamais à propos de ça.
Je trouve le combat de R. Ménard beaucoup plus légitime et cohérent.

Par ailleurs, avoir attribué les JO à la Chine est une formidable opportunité de mettre ce pays en lumière, et ce au meilleur moment. A l'aune des fantastiques progrès que ce pays a entrepris d'un point de vue économique, les JO ont le mérite d'ouvrir le débat des droits de l'homme en Chine. Aurait-ce été le cas sinon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/hazebws
Amaury
Végétatif
Végétatif


Messages : 6
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: La question du Tibet.   Sam 19 Avr - 21:59

je sais que ça fait pas partie du débat mais si quelqu'un pouvais me pondre un texte en anglais sur le débat pour ou contre le boycott se serai sympa. merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin
Bavard
Bavard
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: La question du Tibet.   Sam 19 Avr - 22:00

Combien tu payes ? lol!

C'est tout dans ton intérêt de le faire toi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/hazebws
alexandre
Végétatif
Végétatif


Messages : 3
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: La question du Tibet.   Dim 20 Avr - 2:52

Le Tibet, qu'on le veuille ou non subit un véritable ethnocide... Les chiffres sont là: les Tibétains sont de moins en moins nombreux à cause de la répression chinoise. Après, je m'y connais trop peu dans l'histoire de la région pour me prononcer pour ou contre l'indépendance. Mais il faut de toute façon trouver une solution. Je comprends quand même avec difficulté comment on peut garder comme membre permanent du Conseil de Sécurité de l'ONU un pays dans lequel les droits de l'homme sont, et depuis longtemps, si peu respectés. Non seulement, les volontés séparatistes connaissent une répression meurtrière mais en plus, la Chine ne tire sa puissance économique que de l'exploitation de la grande majorité de sa population. Comment peut-on laisser les dirigeants d'un tel pays décider de l'envoi de casques bleus alors qu'il faudrait, sans doute, qu'on intervienne à l'intérieur de leur pays...
Quant à la question du "Tibet libre"
Une théocratie ne nous apparaît pas comme idéal en tant qu' occidentaux, mais, le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, le droit à l'autodétermination, qui sont parmi les principes de toutes les organisations supranationales auxquelles la France appartient, font qu'on ne doit pas se permettre de juger de ce qui est bon ou mauvais pour les Tibétains. La démocratie et la volonté qu'ont les Occidentaux de l'imposer à la planète représentent un néo-impérialisme, un relent de colonialisme, qui me fait penser qu'on n'a pas de légitimité à décider du régime à instaurer au Tibet au cas où celui-ci obtiendrait son indépendance. De toutes façons ce débat est stérile puisque le Tibet ne sera pas indépendant dans les décennies à venir. Le Dalaï Lama ne demande aucunement l'indépendance.

Cela étant, l'information qui filtre de Chine est très partielle et il est très compliqué d'avoir une idée claire de la situation actuelle de la répression au Tibet... On sait ou croit savoir que des manifs de moines ont été réprimées et ont fait quelques dizaines de morts... Mais, la responsabilité de la non-transparence de l'info incombe au gouvernement chinois. Tout nous conduit à penser qu'ils ont quelque chose à cacher.
Et le boycottage des JO comme réponse à cette censure est une autre problématique que je trouve assez surprenante.
Les JO représentent la fierté du peuple chinois. En attaquant le relai de la flamme olympique, on fait un affront au peuple chinois; on gâche leur grande fête. Alors, certes, les externalités positives qui découleront des JO ne bénéficieront que très peu à la population chinoise. Mais il ne faut pas déconsidérer la fierté d'un peuple. Sans oublier que cela nous expose à un boycott réciproque comme on le voir déjà superficiellement dans les supermarchés carrefour chinois. Et puis, quelle aurait été notre réaction première si la coupe du monde de rugby avait été menacée d'être boycottée?
Les JO, sont avant tout l'affaire des sportifs. C'est une consécration pour tous ceux qui y participent et boycotter, ce serait gâcher leurs quatre années de préparation.

Bref, je fais pas vraiment avancer le débat mais je pense qu'il sera compliqué de trouver des solutions tant qu'on en saura pas plus...

pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabien
Actif
Actif
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/04/2008
Localisation : Dans les nuages

MessageSujet: ..   Dim 20 Avr - 15:48

Bonjour à tous
C'est une belle journée qui commence en france, n'es ce pas..Les Finlandais ne doivent pas en pensé autant puisqu'un accident dans le sud de l'Espagne a fait une cinquantaine de mort en une journé,mais les plus abattus et ce depuis 200 ans ce sont les Tibetains, et le nombre de Tibetains tués en Chine aujourd'hui ne sera pas connu malheureusement.
Effectivement les medias du monde entier n'en seront rien et on ne peut pas compter sur la Chine pour en savoir plus.J'ai l'image d'un civil Chinois interrogé sur les Droits de l'Homme par un journaliste français qui ne peut dire un mot,il fait mine de ne pas entendre et d'attendre impatiament la prochaine question.
Deconcertant et " Alexandre " l'a trés bien souligné ci-dessus.

Les prétentions Chinoise sur le Tibet datent du 13iéme siécle,lors de la dynastie des Yuan,Il y a eu des moments de repis,trés bref du 14e au 17e.Et j'entends dire qu'il existe des manifestations " pro-Chinoise ", es-ce une blague ? Sont-ce des ignorants,ou bien des individus rémunerés ?
Mais n'ayez aucune illusion ,le Tibet n'aura rien et rien du tout.
je vais vous apportez mes réponses et cela en 2 parties.
la premiére partie de ma thése,va s'établir autour des ethnies, elle s'intitulera ;
_ Les ethnies font-elles de l'ombre à " l'Empire du Milieu " ?
Puis nous evoquerons dans une seconde partie, les atouts du Tibet, et toujours avec une touche d'humour je nommerai cette deuxiéme parties;
_ Le Tibet grande puissance de la Chine ?
On a vu la Chine s'imposer comme le chef du tiers monde lors de la 2iéme parties du XXe siécle.
L'éspoir de voir le modéle démocratiqe américains s'imposer en Chine était grand aprés la chutte du communisme en URSS,mais en vain, certains optimistes auraient pu croire que le " Bug de l'an 2000 " aurait tout rénitialisé,jusqu'au virus ( communisme ) le plus coriace,mais il n'en est rien, Robert Menard est'il notre sauveur ? E.Zemmour s'est deja chargé de nous donner la réponse!.

1.Les ethnies font-elles de l'ombre à " L'emipre du Milieu " ?

Comment la Chine peut-elle se detacher de ses racines empirique ?N'a t'elle pas fondé son identité culturelle en fonction de son passé?
Tant de question qui arbore la Chine à la veille des J.O.
Aujourd'hui on est en droit de se demander si elle s'est réellement detacher de l' image qui lui colle si bien à la peau,celle d'un chef militaire redoutable,le stigmate du chinois maitre dans les arts martiaux.C'est sans aucun doute un art qu'il maitrise à la perfection puisqu'il a la main mise sur le peuple depuis longtemps et que rare son les opposants qui expriment leur mécontentement.La peur régne t'elle en Chine? je vous laisse repondre à ma place, je suis moi meme térrifié a plusieurs milliers de kilométres de la Chine.
S'est elle veritablement détaché de ses racines empiriques ?
D'aprés des sources provenant du Web,il semble que la Chine regroupe plus de 56 ethnies différentes,dés lors le probléme est clair,comment faire cohabiter une telle diversité ?
La Chine est une société transitoire dans lequel il disparités sont disproportionnés entre les individus.
C'est une société industrielle,qui est encore dans sa phase transitoire,c'est a dire qu'il existe encore une part importante de paysans.La paysannerie dans ce type de pays,ce n'es pas celle que l'on retrouve en France,détrompez vous,le salaire annuel d'un paysan est d'environ 600euros/an.Malgré la mediocrité du niveau de vie,avec 600 euros par an,un paysan chinois est pauvre.
Ce qui constitue un terreau favorable pour le communisme.
Les " apparatchiks " (menbres importants du communisme) sont exclusivement Chinois.
Les ethnies ne sont pas représenté politiquement,d'ou la forte impopularité des mouvements de rebellions qui investissent le pays.Les medias télévisés sont eux aussi controlés par l'Etat.
Comment faire pression avec si peu de moyens?
Pourtant il éxiste des luttes independantistes dans à peu prés 50% du pays.( Xinjang-ouigour,Tibet,Mongolie interieure,..)
L'embrasement qui affecte le pays grace aux tibetains met " la puce à l'oreille", et d'aprés certains observateur ca risque de deborder sur les autres regions ou couvent les revendications identitaires.
La Chine se trouve dans une situation perilleuse,elle doit essayer de concilier une image internationale saine a l'aube des J.O,ces defits intérieur qui menacent sa stabilité.
Sur bien des aspects la Chine montre ses performances,mais n'est t'elle pas tributaire des richesses de son territoire.

2.Le Tibet grande puissance de la Chine ?

Le num° 85 février-mars 2006 du Monde Diplomatique publié un article intitulé " Jusqu'ou ira la Chine ".
On se le demande toujours en 2008 et pour plusieurs années encore.
Guére de spécialiste peuvent se venter d'en savoir plus que nous.
Certes sur un aspect economique,on peut d'ore et deja que la Chine va avoir du mal a transformer ses structrures industrieles à des structures tertiaires,effectivement 1 milliards de personnes a gerer,c'est semble insurmontable.
Mais on peut se demander si les transformations se feront puisque la Chine s'est un modéle Marxiste-Léniniste.
Alors on éxploitera tant qu'on pourra éxploiter,on prélévera la plue-value tant qu'on peut et les ethnies minoritaires formeront toujours une main d'oeuvre révé,non ?

Le Tibet,c'est un espace stratégique indispensable,il posséde à lui seul 4 frontiéres et 5 si l'on conpte la Chine,donc il permet une expansion commerciale non négligeable,pour un pays en pleine expansion.
Par ailleurs s'est sous-sol il regorge de matiére premiére(minerais,cuivre,etc..),celle-ci ne sont pas éxploités pour le moment,car la Chine se porte merveilleusement bien.Il y a de nombreux cour d'eau issu des fontes des neiges des montagnes indiennes ou népalaise..etc..Or l'eau est probablement l'enjeu primordial que le monde devra affronter.
Le president Hu Jintao est tout sauf stupide.
Derniérement et pour finir rapidement,si la Chine accorde l'independance au Tibet,c'est ce condamner à l'accorder à tout les autres mouvements.
On comprend désormais les conditions de l'enjeux.L'analyse est encore plus profonde cela dit j'ai passé une heure a m'éxprimer,j'ai pas toute l'aprés midi.
Sachez qu'entre 1720-1792 les Tibetains ont fait appel à la Chine pour les portégés des Mongols,...
Ils étaient deja faible durant le 18e et aujourd'hui rien a changé,mais n'ont ils pas une dette envers les Chinois,..les Chinois avec leur fierté culturelle doivent le penser.
La faiblesse de cette Etat,permet au Chinois d'envahir le Tibet en octobre 1950.Et depuis rien n'a changé.


Pour finir piteusement car je suis fatigué,Robert Ménard il me fait bien rire,parce que lui il sait pas que cette action de la France,ca porte un coup dure dasn l'economie Francaise ,deja que la conjoncture economique et la valeur de l'euro nous sont defavorable ,il faudrait pas discréditer la France en boycottan et les produits Chinois et les J-O,....Car si la chine met en place un tel Boycott,beh on dira tous en coeur merci Robert Menard...
Surtout que la Chine a envoyé un avertissement...

Affaire à suivre

Fabien Sabater .20.04.08
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin
Bavard
Bavard
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: La question du Tibet.   Dim 20 Avr - 16:23

J'ai pris le temps de te lire, et tu soulèves quelques problématiques intéressantes.
Déjà, ça fait un bail que le marxisme-léninisme a été abandonné en Chine, et ce depuis la mort de Mao.

Comment juger un pays oriental ? Nos valeurs ne sont pas les leurs, et beaucoup de spécialistes de la Chine pensent qu'un transition vers une démocratie parlementaire risque d'être problématique compte tenu de l'immensité du territoire et du nombre d'habitants.
Nous savons déjà tous quelle est la nature de ce régime. Les manifestations sont interdites, les opposants sont emprisonnés, la justice y est expéditive, les condamnations à mort régulières et arbitraires... mais faut-il prendre les JO en otage pour autant ?

Par ailleurs, qu'entends-tu par "empirisme" ? Tu ne veux pas plutôt parler d'impérialisme ?
Je tiendrais à rappeler que la Chine n'a jamais envahi personne durant toute sa grande Histoire. Elle a passé son temps à défendre ses frontières et à absorber au fil des siècles les territoires de ses attaquants.
Les critiques envers la Chine vont bon train mais cela ne reflete pas les faits historiques...
La Chine l'a-t-elle ramenée lorsque Anglo-Saxons, Français et Portugais conquéraient le Monde, massacrant, violant ou évangélisant des millions d'indigènes ?
Chaque colonisation a également ses bienfaits, comme dit, sans la Chine le Tibet serait une théocratie ségrégationniste. Et puis de toute façon, le Tibet est Chinois, qu'on le veuille ou non, c'est comme ça.

Bref, nous ne sommes pas à même de juger ou de condamner la politique Chinoise au Tibet, puisqu'elle fait exactement ce que nous avons fait durant des siècles.

Le problème de la répression est un problème commun à tous les Chinois. C'est un combat global qu'il nous faut mener, et pour te répondre Fabien, traiter avec un Pays que l'on condamne sur le plan des droits de l'homme, c'est ni plus ni moins de l'hypocrisie. C'est pourquoi le combat de Ménard est juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/hazebws
fabien
Actif
Actif
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/04/2008
Localisation : Dans les nuages

MessageSujet: Cher Quentin   Dim 20 Avr - 19:45

Quentin

Connais tu le theorie Marxiste ?
Et sais tu que le communisme s'est élaboré sur les fondements Leniniste ?

Si je me met à expliquer j'en es encore pour une heure,

Mais bon je vais éssayer de t'éxpliquer rapidement.
En france la valeur force de travail est evalué en fonction des diplomes et principalement en fonction de la valeur rareté.(un bac +9 et plus rare qu'un ouvrier,donc il sera plus demander et il pourra imposer ses prix).
Chez Marx:
_"La valeur de la force de travail ne constitue en aucun cas la limite de la quantité de travail fournit.. " k.Marx
Cette phrase signifie simplement que la quantité de travail fournit n'est pas payé a l'homme en valeur force de travail.En Chine l'individu est souvent amener a effectuer deux fois plus de travail pour avoir l'équivalence d'un salaire suffisant pour vivre.
Chez Marx on parle aussi de "l'armée de reserve ",en Chine c'est toutafait ça.La main d'oeuvre est telment abondante que les entreprneurs imposent leurs régles et leur salaire.

Pourquoi les chinois sont'ils autant compétitif?
_ L'ouvrier n'est pas payé a la juste valeur de son travail,(exploitation).
-> on rejoind donc la theorie de la " plu value " chez marx.
_ La monaie chinoise est sous evalué (ce qui rend les importations attractives).
Pour ne citer que les principales causes.

Donc il existe bien une vision Marxiste dans le travail en Chine.

Ensuite ,tu ne dois pas savoir que l'oeuvre en matiére de guerre a été écrite par SUN TZU,
effectivement il a écrit " L'art de la guerre ", il y a plus de 2000 ans.
Cette auteur a influencé les plus grands personnages de Chine,tel le général de guerre nommé WU CH'I.
exceptionnel chef de guerre dans le WEI.
Plus tard encore MAO TSE TOUNG a puisé dans ses ecrits.
Tu dis qu'ils ont defendus leur territoire,parce que tu fais référence à l'époque ou le Japon avait envahi la Mandchourie est plus encore.
Mais sache que la Chine a eu ses heures de gloire.

" Partant de l'idée que la défensive n'a jamais permis de gagner une guerre,me besoin de securité des premiers hommes s'est rapidement traduit en besoin de conquéte,et c'est pourquoi les entreprises les plus redoutables ont été les entreprises militaires. " Robert PAPIN ,fondateur d'HEC,agrégé...

_ " Theocratie ségrégationniste " ...tu l'as dit toi méme notre vision occidentale ne nous permet pas de juger,les effets spirituels n'ont pas que des effets néfastes. Surtout le bouddhisme,serieusement, n'allons pas dire n'importe quoi, rien qu'a Dharamsala ,il y a 5 ministéres et un parlement elue par le suffrage universelle de tout les éxilés.Alors la thocratie....!

_Ensuite le " LENINISME " ,c'est sur qu'on est pas stricto sensu dans du leninisme,mais faut pas avoir du caca dans les yeux, les fondements du communisme c'est cela et croit moi que les collectivisations ne s'appelainet peu -tre pas kholkoze ou sovkhoze,mais MAO a été plus malin,il a crée des copératives dans lesquelles il attribuait des aides pour les adherents,ensuite ca a été obligatoire.Mais bon tu peux pas nié que le Leninisme N'est pas à la base de tout.Quelle serait les bases du communisme dans Lenine ? la feodalité ?...

_ Elle n'a jamais envahit personne, cela veut dire quelle n'a pas envahit le Tibet en octobre 50,comme me l'indique la chronologie du monde diplomatique, que tout les multiples identités se sont retrouvé là par hasard.
la partie Nord de la Chine était un une partie Mongol il y a quelques décénnies de ca...enfin bon....


_ Robert Mennard... la j'ai envie de m'ésclaffer... Vas robert ,seul contre tous. L'hypocrisie..Mais Quentin si on pouvait vivre en autarcie ..beh je crois que ca fait longtemps qu'on l'aurait fait(on est obligé d'échanger,les relations commerciales avec la Chine créent des emplois en France,les contrats Airbus de cette année,...)Il ne faut pas pensé qu'a soi,on ne peut pas agir comme ca,..Si la Chine ronpt les contrats et boycott les produits Francais,quelle impact pour la France ?...Il faut agir ensemble tout les pays,mais pas impliquer juste la France... Super Mennard, ca s'est le stéréotype meme du francais,quand ca va pas on manifeste..allé tous dans la rue...Au lieu de parler d'abord et de manifester ensuite...et me dit pas que c'est ce qu'on fait en France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin
Bavard
Bavard
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: La question du Tibet.   Dim 20 Avr - 20:03

Non Fabien, je le répète, je signe et persiste, depuis la mort de Mao, la Chine n'est plus un régime marxiste-léniniste.
Ajoute à ça la capitalisation de son économie, et tu te retrouves avec un agrégat idéologique et politique. Quel sens à le marxisme-léninisme avec une politique économique libérale ?
Soyons sérieux.

J'ai pas dit que Ménard avait raison. J'ai dit que les raisons de son engagement sont légitimes. J'ai pas dit non plus qu'il s'y prenait de la meilleure des façons, mais il a le mérite d'attaquer la Chine dans son ensemble et de ne pas s'attarder sur la question du Tibet.

Le Tibet est sous protectorat Chinois depuis 1720, après que ces derniers ont expulsé les Dzoungares qui l'avaient envahi 3 ans auparavant. La convention de Simla de 1914 concrétise cet état de fait et reconnaît indirectement la suzeraineté chinoise sur le Tibet et délimite la frontière indo-tibétaine (ligne Mac-Mahon).

La gloire militaire de la Chine est due à sa puissance stratégique. Pourquoi la Grande-Muraille à ton avis ? Les Chinois n'ont cessé de défendre leur vaste territoire - avec beaucoup de réussite par ailleurs - leur culture et leur Histoire est guerrière et sanguinaire mais il n'empêche qu'ils n'ont jamais eu coutume d'envahir des territoires sans avoir été attaqués au préalable.

Le régime communiste qui sévit actuellement en Chine est strictement politique et idéologique. Il permet à ses dirigeants de ne souffrir d'aucune opposition. Paradoxalement, la Chine est un des pays le plus libéraux du monde, il faut donc être vigilant avec les termes que l'on emploie pour définir ce régime.


Dernière édition par Quentin le Jeu 24 Avr - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/hazebws
fabien
Actif
Actif
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/04/2008
Localisation : Dans les nuages

MessageSujet: ..   Dim 20 Avr - 21:10

je debat plus avec toi
parce que tu dis des conneries
donc c pas grave

la chine un des pays les plus libérale du monde...la c le comble.
enfin le debat est clot
et puis la muraille de Chine c'est une peuve a 2 balles.
je pense qu'on est deux fortes téte,et on arrivera a aucun compromis.

kiss cool

abat les socialistes..lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin
Bavard
Bavard
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: La question du Tibet.   Dim 20 Avr - 21:21

En quoi je dis des conneries ?

Tu sais, il y a des tas de courants communistes.
Certains observateurs préfèrent associer les termes "communiste" et "capitaliste" pour définir le régime chinois. Deng Xiao Ping avait proposé la locution « socialisme de marché » pour qualifier l'évolution de la Chine. Ou est le marxisme-léninisme dont se réclamait Mao ?

Les communistes qui ont conservé l'idée qu'une société communiste doit être effectivement contrôlée par ceux qui travaillent ont refusé à la Chine l'étiquette communiste, et ont parfois préféré parler de "capitalisme d'État".

La Chine est un des pays les plus libéraux du monde en matière d'économie. Toutes les entreprises étrangères peuvent s'y implanter facilement, la planification de l'économie n'existe plus. Le secteur public commence à se noyer dans l'océan de l'économie marchande et passe de 73 % de la production industrielle en 1988 à 35 % en 1992. Cela a permis le passage d'une économie planifiée à une économie mixte et la redécouverte des fondements du libéralisme économique, tout en sauvegardant le communisme officiel du régime.

Dois-je te rappeler que le gouvernement a définitivement mis entre parenthèses l'égalité des classes, mené par le vocable de Deng Xiaoping : « Enrichissez-vous ! » L'enrichissement personnel et la consommation sont devenus de nouveaux moteurs économiques, accompagnés par une professionnalisation progressive des techniques de gestion, destinées à améliorer la productivité. Le gouvernement a également fait en sorte d'attirer des capitaux étrangers, sources cruciales de développement économique : les zones économiques spéciales, exemptes de taxes, ont été créées à cet effet, étendues peu à peu à tout le littoral. Grâce à l'introduction du libre-échange, on observe que le PIB a quadruplé depuis 1978. La Chine s'est d'ailleurs hissée au 4ème rang mondial des puissances économiques en 2005.


Dernière édition par Quentin le Dim 20 Avr - 21:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/hazebws
Admin
Admin


Messages : 14
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: La question du Tibet.   Dim 20 Avr - 21:22

Miiiiiiiiiister compromis sunny

Ne peut t on pas dire que la chine est passé d'un régime totalitaire à une dictature dans laquelle l'ancienne Nomenklatura a pris le pouvoir?

Arf grillé par Quentin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prepasciencespo2008.forumperso.com
Florent
Touriste
Touriste


Messages : 16
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: La question du Tibet.   Mar 22 Avr - 0:37

La question que je me pose est de savoir si la dynamique économique libérale amorcée par l'entrée de la Chine dans le marché commun au début des 90's et perpétuée par l'adhésion au libre-échange en 2001 va finir par atteindre la sphère politique.

Le communisme en Chine n'est que de façade. Dans les faits, le paradigme dominant là-bas est aujourd'hui celui du libéralisme économique. Y aurait-il encore grand monde pour en douter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabien
Actif
Actif
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/04/2008
Localisation : Dans les nuages

MessageSujet: Re: La question du Tibet.   Mer 23 Avr - 15:35

Bien sur qu'il y a quelqu'un pour en douter Florent,moi...

Deja à la base j'ai parlé d'une forme nouvelle de marxisme leniniste.
Alors avis à tout ceux qui n'aurait qu'une idée défaillante de la theorie marxiste,il faut absolument se renseigner,car la théorie véhiculé par les medias n'est surement pas celle que Marx a mise au point,et ilo ne soutiendrait surement sa descendance neo-marxiste...éffectivement Marx était un philosophe à la base ,il est egalement historien( les 18 brumaires de Napoleon bonaparte..),sociologue( La lutte des classes ) et economiste( le capital )...enfin son originalité et sa grandeur vient du fait qu'il sait allier toutes ces matiéres à la fois pour décrire un fait.
Quand on parle de Marxisme de nos jours ce n'es plus le Marxisme d'autrefois, " ceteris paribus " ( toute chose étant égale par ailleurs )...

Quand on invoque le nom de " Socilaisme de marché ",d'aprés vous, es-ce que le socialisme coincide avec
le libéralisme ? beh en Chine oui.

Soyons sérieux "la prolifération de la corruption tant au sein des administrations que dans le monde économique,ne refléte pas stristo sensu l'image d'un pays capitaliste.(sauf si l'on considére la poid des FMN sur les politiques economiques).

Cependant la CHine est tout sauf con,pour maintenir un regime totalitaire elle a su assouplir son economie et ouvrir ses frontiéres.
En ce sens c'est un pays capitaliste libérale.===> LA ON EST OK.

Il n'en demeure pas moin que l'économie c'est ca en Chine:

Au plan international, la Chine est exposée à des mesures protectionnistes.., en réaction au dynamisme de ses exportations, qui déstabilisent des pans entiers des productions, des emplois et des territoires des pays développés, mais aussi à ses pratiques prédatrices dans le domaine de la propriété industrielle et intellectuelle
( ici on reconnait une sorte de volonté envahisatrice de l'ancien regime communiste de l' URSS,mais dans le cas Chinois c'est sur le plan economique qu'elle opére ).
D'où le signal symbolique lancé avec la création d'une zone de fluctuation du yuan, qui ne règle en rien la sous-évaluation structurelle de 40 à 60 % de la monnaie chinoise [.....]La renaissance économique de la Chine va de pair avec la démultiplication de son influence autour de quatre cercles : la reconstruction et le contrôle de l'espace impérial chinois à travers la main mise progressive sur Taiwan.[....]D'autre part, elle maintient une intransigeance totale tant pour ce qui est du maintien de la dictature du Parti communiste que de la conduite d'une politique de puissance au service d'un nationalisme volontiers xénophobe.[....]La constitution d'un système de marché placé en apesanteur vis-à-vis du droit, la construction d'une économie de la connaissance déconnectée de la protection juridique des personnes et de la propriété. Voila pourquoi pour moi c'est encore une sorte de nouveau Marxisme -Léninisme.

VOyez cette élément que j'ai trouvé:


[...] Exacerbation des contentieux avec le Japon, le soutien à l'Iran, au Pakistan ou à la Corée du Nord, la forte progression du budget de la défense (50 à 70 milliards de dollars soit entre 3 % et 4 % du PIB) ou les ambitions en matière spatiale (la dernière en date consistant dans la destruction par un tir de missile d'un satellite météorologique hors d'usage).



Mes source proviennent du recit de NICOLAS BAVEREZ ( avocat et historien ).


Donc Quentin on s'est mis d'accord sur le termes, la CHine est un pays qui s'est allier un régime totalitaire avec un capitalisme libérale toutafait original ( le capitalisme selon Marx est bien présent en Chine)..,nous nous rejoidrons surement sur le fait que la Chine a des positions fortes sur l'économie,car la politique economique quelle entreprend sur le Monde n'est pas uniquement dut aux acteurs économiques surtout dans un pays socialiste qui pour moi reste un communisme fort et puissant.
Ils sont véritablement inquiétant tant sue le plan economique que social,...que sais -je encore ?

A quand la democratie en Chine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin
Bavard
Bavard
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: La question du Tibet.   Mer 23 Avr - 16:11

Dur de te répondre parce que tu allies glose et citation totale de l'article de NICOLAS BAVEREZ dans les échos.

Et puis ça ne fait que confirmer ce qu'on dit, le marxisme-léninisme en Chine n'est plus qu'idéologique, surtout qu'il est déifié en la personne de Mao qui a su développer sa propre doctrine communiste, le Maoisme. (" Maoisme : version chinoise du marxisme-léninisme, peu original du point de vue théorique, il aura surtout été le phare de substitution des marxistes après la découverte de l'horreur staliniste. ") Ce qui soutient encore le fait que tout ceci est tombé en désuétude à la mort de Mao, laissant place à un Régime Communiste Capitaliste, qui n'a plus RIEN à voir avec le Marxisme, encore moins avec le Marxisme-Léninisme. Pour tout te dire, ces deux-là doivent se retourner dans leur tombe à la vue de la Chine, car non, ce n'est pas du Néo-Marxisme, juste un moyen pour les hauts dignitaires Chinois de faire filer 1 300 000 000 de personnes au pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/hazebws
fabien
Actif
Actif
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/04/2008
Localisation : Dans les nuages

MessageSujet: Re: La question du Tibet.   Mer 23 Avr - 21:53

je reste sur mes convictions
cela dit cmme je l'es précisé
c'est bel et bien un modéle capitaliste libérale alliant rgime totalitaire..enfin...voila

kiss bye peace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin
Bavard
Bavard
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: La question du Tibet.   Jeu 24 Avr - 18:07

Moi j'aime bien les Nems par contre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/hazebws
fabien
Actif
Actif
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 18/04/2008
Localisation : Dans les nuages

MessageSujet: ..   Ven 25 Avr - 13:17

Moi j'aime bien le sketch de Eric et Ramzy

...." Super chinois "

Mon premier est nune Mitte
Mon second est "Hérand "
Mon troisiéme est un ancien president de la republique
C'est dur trés dur
Mais je connais quelqu'uin qui peut nous aider
Je veux bien entendu parler du chinois
SUopEr Chinois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La question du Tibet.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La question du Tibet.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une future maman a une question a 100$ pour la CSQ
» Question de la communication
» Question Rqap
» question boni
» question aide social et nouveau conjoit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prépa sciences po 2008 :: Débats :: Autres-
Sauter vers: